Outil d’excellence scientifique, la chambre ALYATEC offre des conditions expérimentales contrôlées et homologuées d’exposition à des allergènes ou des composants susceptibles de provoquer des allergies.

Des groupes jusqu’à 20 personnes peuvent ainsi participer simultanément à des tests de provocation allergique. La composition de l’air de la chambre est totalement contrôlée, préservée des polluants ou poussières saisonnières et peut être facilement nettoyée des allergènes utilisés.

La recherche académique

La chambre d’exposition aux allergènes est unique en France et la seule à fonctionner au sein d’un complexe hospitalier d’excellence.

Outre le développement de nouveaux médicaments dans les allergies respiratoires et oculaires, la chambre environnementale (ALYATEC®) aura une fonction de site de recherche académique.

En effet, elle est ouverte à toute équipe scientifique désirant réaliser des études dans les mécanismes physiopathologiques de l’asthme, de la conjonctivite, de la rhinite d’origine allergique ou sur les effets de différentes substances polluantes sur l’organisme.

Ceci pourra se développer dans le cadre de projets académiques multi-disciplinaires faisant intervenir différents sites.

La recherche clinique

La chambre d’exposition ALYATEC permet de mettre en œuvre :

  • des études cliniques pour étudier la physiopathologie des allergies respiratoires et ainsi améliorer leur connaissance,
  • des études cliniques pour valider l’efficacité des nouvelles thérapeutiques contre les allergies respiratoires en particulier contre l’asthme, la rhinite ou la conjonctivite,
  • des études en lien avec les pathologies liées à l’environnement intérieur,
  • des études en lien avec la qualité de l’air.

La démarche qualité

Toutes nos études sont conduites en parfait accord avec les réglementations en vigueur. La chambre environnementale ALYATEC a été évaluée par l’ARS (Agence Régionale de Santé) et l’ANSM (Agence de Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé) et a obtenu l’autorisation de lieu de recherches biomédicales.

ALYATEC respecte le processus qualité conforme aux bonnes pratiques cliniques en vigueur et aux bonnes pratiques de laboratoire.

Avant leur mise en œuvre, ALYATEC a obtenu pour tous les protocoles cliniques l’autorisation du Comité de Protection des Personnes (CPP) et de l’ANSM.

Nous veillons à la bonne information préalable des volontaires, pour qu’ils puissent participer activement au bon déroulement de l’essai clinique en permettant de recueillir des données fiables et assurer ainsi des études de qualité.

LA SÉCURITÉ DES VOLONTAIRES EST NOTRE PRIORITÉ.

Logo ANSM

  • Les allergènes utilisés dans la chambre d’exposition sont validés par l’ANSM.
  • La chambre se trouve au sein du Nouvel Hôpital Civil de Strasbourg à moins de 5 minutes du service de réanimation.
  • L’ensemble du personnel médical responsable et infirmier est formé à la réanimation.
  • L’ensemble du personnel est formé aux gestes de premier secours.

L’allergie, un problème de santé publique

L’allergie est classée par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) au 4ème rang des pathologies pour ce qui concerne le nombre de patients touchés. Elle constitue aujourd’hui un problème mondial de santé publique, en constante augmentation.

Dans les pays développés, près de 30% des personnes de moins de 35 ans sont allergiques ; l’asthme, la rhinite et la conjonctivite sont les principales pathologies. En France, une personne sur trois née après 1980 est cliniquement allergique, ce qui touche quasiment chaque famille.

A l’horizon 2020, un être humain sur deux souffrira ainsi d’allergie respiratoire.

De nombreux sites internet et documents permettent également de mieux s’informer sur les risques d’allergies et sur la conduite à tenir pour limiter les conséquences de celles-ci.

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter les sites ci-dessous :